membre du passiflora:  

AVIATION

 

Vue générale des activités aériennes de Renault

 

Merci pour votre aide !

 
   
 
Suivez-Renaultoloog aussi sur :

Renaultoloog

Accueil

Le Renaultologiste

Bulletin d'information
Fête 2012
Fête 2014
Fête 2016

Conducteurs Renault

Évènements

Clubs & Hobbyiste

Club nouvelles
Miniatura

Maquettes

Miniatures

Collectionner

Renault - produits

Renault nouvelles

L'histoire

Voitures

Vehicules utilitaires

Transport des voyageurs

Agriculture

Trains

Aviation

2-& 3-roues

Marine

Matériels de guerre

Concept-cars

Design

Renault - autosport

Formule 1

Paris-Dakar

Course de camion

Touring cars

Cupracers

Formules & Courses

Rallye

Voitures de record

Autre sports

Renault - autre

Véhicules spéciaux

Machines extrêmes

Entreprises

Logos & Style maison

Publicité

Sécurité

Environnement

Détails et Faits

Coopération

Films & Séries

Palmares

Liens

Liens

Losange Magazine
Renault "R-serie"
L'album de Fête
Livre de photo 1
Livre de photo 2
Livre de photo 3
Livre de photo 4
Photos de vacances

Contact

E-mail

Livre d'or
Forum

Autre

Faire votre publicité sur cette site

Références

Dégagament de responsabilités
Partenaires officiels:
Renault dealer Janssen
 
Renault dealer Strijbosch
 
Auto-Obermann GmbH
 
Dijkstra & Langeweg, Rutten
 

Dé site met AL het Renault nieuws!

Votre annonce ici?

Envoyez une e-mail a Renaultoloog ou clickez ici pour plus d'infos

Renault a été le premier constructeur d’automobiles à étudier et produire des moteurs légers dédiés à l’aéronautique. Pendant le Salon de l’auto, en novembre 1907, Renault présente, dans une dépendance du Salon, un moteur 8 cylindres de 45 CV qui, fourni avec un refroidissement par l’air, avait alors le rapport poids/puissance le plus favorable. Les constructeurs d’avions en accourent alors en masse. Entre 1908 et 1914, 18 constructeurs d’avions faisaient appel à Renault pour motoriser environ 49 différents types d’avions. Les noms de quelques constructeurs : Farman, Breguet et Caudron. Les moteurs étaient robustes, souples et économiques. Raison de plus pour équiper 2 des 5 escadrilles, fondées en 1912, avec des moteurs Renault. Ces escadrilles étaient utilisées comme postes d’observation afin de diriger plus précisément les tirs d’artillerie. Les avancées technologiques apparues pendant les premiers mois de la première  guerre mondiale amenèrent l’état-major général à confier une nouvelle tâche aux «forces aériennes» : rechercher les positions de l’ennemi et les bombarder. Pour ces missions, on avait besoin de moteurs plus puissants. Les moteurs Renault, construits à cette fin en grandes quantités, passeraient de 220 CV au début de la guerre, puis 300 CV et enfin 600 CV à la fin du conflit. Après la guerre, il fallut prouver que des avions étaient aussi un moyen de transport idéal pour des personnes ou des envois postaux sur de grandes distances. Déjà en 1919, des moteurs Renault d’une puissance de 300 CV battaient coup sur coup tous les records d’altitude, d’utilisation par mauvais temps et de fiabilité.  En 1919, la première ligne postale entre la France et le Maroc est ouverts avec des Bréguet,-avions construits par Renault. En 1922, un Farman-Goliath équipé du même moteur 300 CV de Renault s’élève avec pas moins de 4200 litres d’essence et 300 litres d’huile à bord. Cette machine volera 34 heures, 14 minutes et 7 secondes sans interruption en effectuant de grands cercles autour de l’aéroport du Bourget. En 1928, Jean Mermoz prend l’air avec un Latécoère, équipé d’un moteur Renault pour un périple au court duquel il réussit l’exploit de franchir la cordillère des Andes. En 1930, Renault rachète le constructeur d’avions Caudron. 3 ans plus tard, les compagnies aériennes «Air-France» (Renault est actionnaire) et «Air Blue» font leur apparition. Toutes deux construisent leur flotte avec des avions Caudron-Renault Simoun, dessinés par l’ingénieur Marcel Riffard.  En 1935, la société Renault-Aviation était fondée. Le Caudron-Renault était un avion raffiné et élégant. Les grands pilotes de cette époque ont pour nom Raymond Delmotte, Hélène Boucher ou encore Maurice Arnour ; ils brillèrent par les exploits qu’ils réalisèrent aux commandes de cet avion. Après la guerre, Renault continuera à motoriser des avions comme le Fouga ou les Morane-Saulnier. Au milieu des années 90, Renault Sport collabore avec l’Aérospatiale et utilise ses connaissance des moteurs de formule 1 pour produire des moteurs pour les avions de voltige. Les puissances variaient de 180 à 300 CV, pour des moteurs à 4-cylindres.


1910 Farman Renault MF7 1911 Farman Renault F11 1915 Farman Renault MF11
Lioré et Olivier Le0 H-133 1915 Farman Renault 1916 Breguet Michelin type B2
1916 Breguet Renault BR14 12 Fcx 1918 Breguet BR17 +/- 1920 Farman Goliath
1921 Latécoère Late 8 1922 Breguet Renault BR19 1922 Breguet Renault 19
1923 Latécoère Late 14 1923 Farman Renault F70 1924 Latécoère Late 14-2
Latécoère Late 17 1927 Latécoère Late 26 1929 Latécoère Late 25
Latécoère Late 28 1930 Latécoère L28 Renault 127b 1931 Caudron C232
1931 Caudron C272 1932 Caudron R300 1932 Caudron C360
1933 Caudron C282 Phalène 1933 Caudron C362 1933 Caudron C366
1933 De Stampe SV-4 1934 Caudron C400/C401 Phalène

1934 Caudron C410 Phalène

1934 Caudron C430 1934 Caudron C450 1934 Caudron C460
1934 Caudron C480 1934 Caudron C490 1934 Caudron C500
1934 Caudron C510 Pélican (4Pei Bengali) 1934 Caudron C520 1934 Caudron C530 Rafale (4Pei Bengali)
1935 Caudron C440/C441 Goéland 1935 Caudron C560 1935 Caudron C561

1935 Caudron C580/C581

1935 Caudron C600 1936 Caudron C275
 

Caudron C286/9 Phalène (Bengali)

  1936 Caudron C444/C445/C448 Goéland
1936 Caudron C461 1936 Caudron C630 1936 Caudron C635 Simoun
1936 Caudron C640

1936 Caudron C680/C685/C690

1936 Caudron C710

1936 Caudron C712 1936 Caudron C730

Caudron C714 C1 Cyclone (12R 03)

1937 Caudron C714 cyclone 1937 Caudron C850 1938 Caudron C760
1938 Caudron C860 1938 Caudron C870 1938 Caudron C880
1939 Caudron C770 1939 Caudron C900 1939 Caudron C910
1940 Caudron C449/C449-1/C449-4 Goéland 1941 Caudron C920 1941 Caudron C960
1942 Caudron C800/C800A 1942 Caudron C810/C811 1942 Caudron C447 Goéland
1943 Caudron C446 Goéland

1942 Caudron C820

1949 Dassault MD 311 Flamant Snecma-Renault
1949 Dassault MD 312 Flamant Snecma-Renault 1949 Dassault MD 315 Flamant Snecma-Renault 1995 Renault Sport & Aerospatiale

1995 Aerospatiale Trinidad

1999 Aerospatiale Aeromag

2004 Renault & Boeing

 
     
       
   

©2004-2017 Renaultoloog - ©Renault - ©Tony Vos